BAGNOLS/CÈZE Les nouveaux apprentis de BTS font leur rentrée au CFA Sainte-Marie

Rédigé le 18/09/2023

Entre les premières et deuxièmes années, il y a donc 80 apprentis en BTS au CFA Sainte-Marie. Si on ajoute les 35 élèves "en mixité" -c'est-à-dire qui s'inscrivent dans un parcours en apprentissage tout en suivant la voie scolaire-, on monte à 114 apprentis au total sur l'établissement. C'est un record. Il n'y en avait jamais eu plus de 80 les précédentes années. Rien que le nombre d'élèves "en mixité" a doublé passant de 18 l'an passé à 35 donc cette rentrée. 

Le CFA Sainte-Marie s'inscrit donc dans la tendance nationale de dynamisme et d'efforts sur l'apprentissage. Bien que le taux de remplissage est inégal entre les filières. Le BTS "Pilotage des procédés" est très prisé et oblige les équipes pédagogiques à sélectionner les candidats à l'entrée, alors que le BTS "Métiers de l'eau" pourrait encore accueillir des étudiants. Certaines entreprises cherchent encore des apprentis dans cette filière mais ne trouvent pas. 

Pour mieux faire connaître ces métiers qui connaissent des tensions auprès des jeunes et ainsi répondre aux besoins des entreprises, le CFA prévoit d'ailleurs d'organiser un forum des métiers début-décembre. Mais pour l'heure, les nouveaux alternants prennent leurs marques dans le centre de formation bagnolais en cette rentrée. Toute cette semaine d'intégration sera consacrée à la cohésion et à la remise à niveau dans différentes matières telles que les mathématiques ou l'informatique.

"Le pays a besoin plus que jamais de techniciens et de savoir-faire de terrain"

Les 7 apprentis du BTS "Métiers de l'eau", les 13 autres du BTS "Métiers de la chimie" et les 21 encore du BTS "Pilotage des procédés" ont tous été réunis en présence du directeur, Jean-Marc Gucciardi, de l'équipe pédagogique, de la députée de la 3e circonscription du Gard, Pascale Bordes, de l'élue municipale, Christine Muccio, et de deux représentants d'entreprises partenaires, Orano et Séché. 

Tous ont souhaité une bonne année et un beau parcours aux nouvelles promotions. D'autant que le contexte est particulièrement ouvert à l'apprentissage et offre d'importants débouchés, notamment dans l'industrie. "Le pays a besoin plus que jamais de techniciens et de savoir-faire de terrain. Vous entrez dans cette génération-là. (...) Rendez-vous dans deux ans et on va tout faire pour que vous y soyez", a encouragé le directeur, Jean-Marc Gucciardi. Rien que chez Orano sud-est, 300 places en alternance ou en stage sont proposées encore cette année.

La députée bagnolaise se réjouit aussi que la "France prenne maintenant le chemin de la valorisation de l'apprentissage". À l'adresse des apprentis, elle insiste : "Il ne faut pas se mettre de barrières. Si quelque chose vous plait, il faut aller au bout et viser l'excellence. Il n'y a pas de rêve impossible."

À relire aussi : www.objectifgard.com/education/bagnolsceze-un-batiment-tout-neuf-et-des-effectifs-en-hausse-en-cette-rentree-au-lycee-sainte-marie-114804.php