GARD Un faux ambassadeur arrêté et placé en garde à vue

Rédigé le 24/05/2023 à 20:01
Par Boris De la Cruz

Lorsque les gendarmes de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze ont arrêté, mardi, cet homme d'une cinquantaine d'années, il a immédiatement déclaré qu'il était ambassadeur. Les plaques d'immatriculation verte de son véhicule pouvaient donner du crédit à ses propos. Sauf qu'après des vérifications, son nom n'était pas connu dans les ambassades.

Lors d'une perquisition au domicile gardois du "faux ambassadeur", les gendarmes découvraient de faux documents diplomatiques et deux autres véhicules avec de fausses plaques d'immatriculation. L'homme a été placé en garde à vue où il se trouve encore ce mercredi soir en prolongation de cette mesure. Le conducteur est concerné par une enquête pour "usage de fausse plaque d'immatriculation" et "détention et usage de faux documents"