TEMPS ADDITIONNEL Nîmes Olympique - Dijon vu à la loupe

Rédigé le 23/05/2023 à 12:39
Par Corentin Corger

L'analyse : Aucun sifflet ni réaction au coup de sifflet final. Dans l'indifférence générale, avec seulement 1 532 spectateurs présents, Nîmes Olympique retrouve le National onze ans après l'avoir quitté ! Le président Rani Assaf est resté prostré en tribune plusieurs minutes les mains sur la tête. Un scénario qui semble inéluctable au vue de la saison très compliquée vécue par les Nîmois. Cette 21e défaite de la saison était donc celle de trop et condamne le NO à deux journées de la fin du championnat. Un nouveau revers qui illustre les difficultés des Crocos tout au long de la saison. Une incapacité à faire le break quand les occasions se présentent et des erreurs qui se payent cash. "La barre était beaucoup trop haute. Je me suis très vite aperçu que ce serait plus compliqué que ce que je pensais. Je ne suis pas non plus magicien", a avoué Frédéric Bompard en après match.  

Les notes

Maraval : 4

Burner : 4

Djiga : 4

Poulain : 3

Guessoum : 3

Zerkane : 6

N’Guessan : 4

Vargas : 5

Mousset : 4

Benezet : 5

Saïd : 6

La décla' : 

"Je vais rencontrer très rapidement dans la semaine mon président, j'ai besoin que l'on se dise les choses. Il me reste un an de contrat mais dans le football aujourd'hui cela ne veut plus rien dire. J'ai eu le temps d'analyser. Aujourd'hui, le Nîmes Olympique a besoin d'un nouvel élan en termes de qualité de club. J'ai tout préparé, à condition que l'on veuille bien m'écouter." 

En conférence de presse d'après-match, Frédéric Bompard a évoqué son avenir au Nîmes Olympique. Si on lit entre les lignes, le coach semble avoir un projet pour les Crocos et l'envie de continuer mais à certaines conditions. Il semble demander plus de moyens et sans doute une meilleure structuration du club. Encore faut-il que Rani Assaf lui laisse les clés ? La semaine prochaine s'annonce déterminante pour le président du NO qui rencontrera aussi mardi le premier adjoint Julien Plantier. 

Touché à l'adducteur, Vargas est forfait pour la fin de saison  • Photo Yannick Pons

Le point infirmerie : 

En plus de l'officialisation de la descente en National, Nîmes a perdu deux joueurs supplémentaires sur blessure. Sorti sur civière, le bilan est lourd pour Lys Mousset qui souffre d'une rupture du tendon d'Achille. Une blessure qui nécessite en général neuf mois d'arrêt. C'était donc la dernière apparition de Lys Mousset sous le maillot nîmois. "Le ca"lys" jusqu'à la lie", a même laché son coach dans un jeu de mot de circonstances. Ce dernier perd aussi Thibaut Vargas touché à l'adducteur. L'infirmerie compte déjà Sadzoute, Thomasen ainsi que Lopy et Labonne qui se sont rajoutés avant cette 36ème journée. Reste à savoir si Guessoum sera rétabli après avoir reçu un coup à la tête et pas sûr que Fofana soit apte à jouer. C'est donc diminué que Nîmes va devoir terminer la saison avec deux rencontres à disputer. "Je suis inquiet pour aligner une équipe face à Laval. J'espère réussir à avoir 11 garçons valides pour aller à Laval car le championnat n'est pas fini", a commenté Frédéric Bompard. 

Les résultats de cette 36ème journée et le classement de la Ligue 2 :

 

Touché à l'adducteur, Vargas est forfait pour la fin de saison